L’énergie renouvelable, un facteur essentiel pour booster l’économie

 In Non classé

Pour l’ADEME, d’ici 2050, la transition énergétique, c’est-à-dire le basculement vers l’énergie renouvelable, doit avoir des répercussions importantes sur le budget de chaque ménage français. L’économie de l’Hexagone commence également à en tirer des bénéfices non négligeables.

Des pré-requis à mettre en place

Afin d’atteindre les objectifs fixés par le gouvernement, l’ADEME préconise trois mesures. La mise en place généralisée d’une taxe carbone. La procédure de demande de crédits destinés à des travaux de rénovation énergétique devrait quant à elle être facilitée. Enfin, la réglementation régissant les acteurs financiers devra prendre en compte cette évolution de la production énergétique.

Une industrie de la construction florissante

Ce sont justement les industries qui se retrouvent parmi les bénéficiaires de cette mutation vers l’énergie renouvelable. A l’horizon 2050, les investissements dans le domaine de la production électrique devraient atteindre 58 milliards d’euros. Ce secteur comprend les services et le transport. La part la plus importante est laissée à la filière construction, car le parc énergétique existant est à rénover complètement, et les nouvelles unités de production sont à mettre en place.

Un budget énergie revu à la baisse

Chaque ménage français trouvera son compte dans les énergies renouvelables. La facture énergétique, qui était de 67 milliards d’euros en 2010, passera à 27 milliards d’euros en 2050 selon les simulations réalisées par l’ADEME. Ceci entraine une hausse du revenu disponible par ménage, évaluée à 3.300 euros par habitant.

Quelque 900.000 emplois créés

A l’horizon 2050, année de référence de l’étude de l’ADEME, ce sont 900.000 emplois qui auront été créés grâce à la transition énergétique. Cette création d’emploi est un corrélatif d’une hausse du PIB de 3,9%, et entraîne une hausse significative du pouvoir d’achat.

Outre ces effets bénéfiques sur leur pouvoir d’achat, les Français profiteront des conséquences positives de l’énergie renouvelable sur l’environnement. D’ici le milieu de ce siècle, la production de gaz à effet de serre connaîtra une baisse significative, de l’ordre de 72% par rapport aux chiffres de 1990.

Recommended Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search